Después de Lucia

par ffred  -  7 Octobre 2012, 06:28  -  #2012, #Drame, #Michel Franco, #Mexique, #1*

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/22/12/20209185.jpg http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/22/12/20103069.jpg

 

FestFest1

 

Voilà sans doute l'un des films les plus détestables de l'année. Pour son deuxième long métrage, le mexicain Michel Franco se saborde complètement. Cela partait pourtant bien. Le thème du deuil n'est pas vraiment original mais c'était bien fait, assez prenant, avec de beaux plans fixes et de bons acteurs. Brusquement tout part en vrille et on reste complètement au bord de la route. Le metteur en scène nous prend alors littéralement en otage, nous transformant en voyeur contre notre gré pour nous mettre de plus en plus mal à l'aise. On ne comprend pas où il veut en venir exactement. La perte d'une mère, certes douloureuse, surtout pour une ado de cette âge, n'explique pas entièrement le fait que cette pauvre fille devienne tranquillement le souffre douleur de toute sa classe sans jamais broncher. Plus on avance dans le film et plus c'est pénible, et l'on n'attend qu'une chose : qu'il se termine et notre calvaire avec. Les réactions du père ne sont guère plus convaincantes. Le tout s'achève en queue de poisson sans vraiment de fin. On sort de là un peu sonné et très perplexe. Débrouillez-vous donc avec ça. Il parait que Franco est admirateur de Haneke et s'en inspire...Ils ont au moins deux points communs : leurs deux derniers films sont imbuvables et ils ont été primés à Cannes. Cette réflexion mêlée du deuil et de la violence scolaire n'accouchent donc que d'une infâme histoire cruelle, sans âme et sans émotion. A éviter sans hésiter...

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/22/12/20103067.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Claire 13/10/2012 08:48

Je comprends ton ressenti concernant l'absence de réaction du personnage principal face à ces violences, dans la réalité c'est assez crédible, mais étant donné le personnage, comme j'essaie de
l'expliquer dans mon article, ça m'a posé un problème.
Pour la violence face à laquelle on est vraiment spectateur impuissant et on a hâte que ça se termine, je suis bien d'accord.

pierreAfeu 08/10/2012 09:54

Mymp, tes arguments auraient du sens si le scénario se tenait. Mais le film est mal écrit, et ce qui devrait être "une ligne de réflexion pure" devient au mieux un discours confus, au pire un
spectacle trouble et complaisant.

mymp 07/10/2012 22:34

Mais qu'est-ce que vous avez tous avec "le réalisateur nous prend en otage" ?! En otage de quoi ? Pour une fois qu'un réalisateur ne pré-mâche pas nos interprétations, ne rajoute pas de musique
lénifiante ou signifiante à chaque scène importante, filme sans tricher... Le film a des défauts, mais au moins a-t-il le mérite de proposer une ligne de réflexion pure, et ce malgré son sujet
difficile.

pierreAfeu 07/10/2012 10:17

J'attendrai d'avoir vu le Haneke pour me prononcer. Pour le reste, je suis bien sûr d'accord avec toi !