Magic Mike

par ffred  -  23 Août 2012, 16:00  -  #2012, #Matthew McConaughey, #Steven Soderbergh, #Channing Tatum, #Matt Bomer, #Alex Pettyfer, #3.5*, #Comédie Dramatique, #Riley Keough

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/17/50/20140220.jpg

 

En moins d'un an voici le troisième film de Steven Soderbergh qui débarque sur les écrans. Il y a tout juste un mois, Piégée ne faisait pas vraiment l'unanimité. Malgré son thème, on pouvait légitimement s'attendre à ce que Magic Mike suive le même chemin. Mais contre toute attente voilà le meilleur film du réalisateur depuis bien longtemps. Sa plongée dans le monde des strip-teaseurs professionnels est plutôt réussie. Même si l'histoire n'a rien d'originale, portrait croisé d'une star sur le déclin et de son petit protégé qui monte (on se croit parfois devant Burlesque ou Rock Forever...) avec tous les clichés et facilités de scénario qui vont avec. Malgré cela, Soderbergh s'est un peu plus bouger sur la mise en scène que pour ses précédents opus. La première partie est intense. On ne s'ennuie pas une minute. Le monde du strip-tease masculin est bien décrit (peut être un peu trop angélique). Toutes les scènes dans le cabaret, numéros et chorégraphies, sont très réussies. Il faut dire que Channing Tatum, l'acteur principal, connait bien la partie puisqu'il a commencé comme cela pour gagner sa vie. N'en déplaise à certains, son physique avantageux fait des ravages à l'écran, il faut dire qu'il bouge particulièrement bien. Je ne connaissait pas Alex Pettyfer (Numéro 4, pas de souvenirs) mais il est très convaincant et donc prometteur. Et il n'est pas désagréable à regarder non plus. Matthew McConaughey, en tenancier tous muscles dehors, nous fait un grand numéro (assez impayable). Le tout suinte d'un homo-érotisme torride. Par contre, la seconde partie du film, plus intimiste, est moins palpitante, comme si le metteur en scène avait déjà tout donné (pour le corps des danseurs ?...). Bref, un fond plutôt classique pour une forme très bling-bling. Pas un chef d'oeuvre, mais Soderbergh relève un peu la tête avec ce Magic Mike qui nous donne encore un peu plus chaud...On avait pas besoin de ça en ce moment...

 

Magic Mike3-e-toiles

 

Magic Mike
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Platinoch 09/09/2012 21:55

Le film est pas mal mais ne casse pas non plus des briques. Soderbergh est boulimique de travail, mais au final ses films paraissent toujours inaboutis. Magic Mike, avec sa fin un peu trop
convenue, ne déroge pas à la règle...

Marcozeblog 04/09/2012 19:43

C'est clair pour l'homo-érotisme. J'ai cru que Matthew allait rouler une pelle à ses danseurs plusieurs fois dans le film ;-)

neil 28/08/2012 11:52

Mouais, alors là je vois pas l'intérêt général pour le film. A part voir des corps luisants et musclés je n'y a pas vu grand chose à me mettre sous la dent.

Bob Morane 24/08/2012 10:12

Je me suis bien amusé dans ce film, qui m'a en effet fait pensé à Burlesque. Comme tu dis, la première partie est intéressante, quand la seconde devient beaucoup trop classique.