I Used to be darker

par ffred  -  28 Décembre 2013, 09:10  -  #2013, #1*, #Drame USA, #Adèle Exarchopoulos

I Used To Be Darker : Affiche

 

Fuyant le foyer familial en Irlande du Nord, Taryn, une adolescente, trouve refuge chez sa tante Kim à Baltimore. Celle-ci est en train de se séparer de son compagnon, Bill, sous le regard réprobateur de leur fille Abby.

 

Certains films peuvent parler de tout et surtout de rien, du vide, de la vie quotidienne avec talent, voir avec fascination (cf. La tendresse cette année par exemple). Mais ce n'est pas donné à tout le monde. En tout cas pas à Matthew Porterfield qui, pour son deuxième long métrage, nous offre là surtout un bon somnifère. Entre une ado fugueuse, ses oncles et tantes qui se séparent et sa cousine caractérielle, rarement un film sur la banalité de la vie aura été si ennuyeux. Il ne se passe rien et de toute façon, on s'en fout complètement. Les personnages ne sont pas attachants, tout sonne creux et faux. Même les acteurs ne sauvent rien. La seule curiosité est de voir Adèle Exarchopoulos (La vie d'Adèle) dans un mini-rôle de 2mn 30 au début du film. On se demande d'ailleurs ce qu'elle fait là. A part cela, ce n'est que vide, ennui et bâillements. Aucun intérêt...

 

I Used to be darker
I Used to be darkerI Used to be darker

Heavenlycreature 28/12/2013 11:29

Ah oui c'est ça! Sans l'avoir adoré, j'ai trouvé ce film tout doux et tendre... Je me sens un peu seul sur ce coup-là! ;-)

Heavenlycreature 28/12/2013 11:29

Ah oui c'est ça! Sans l'avoir adoré, j'ai trouvé ce film tout doux et tendre... Je me sens un peu seul sur ce coup-là! ;-)