Fronteras

par ffred  -  6 Septembre 2016, 12:45  -  #2016, #3.5*, #Espagne, #Gay, #Drame, #Mikel Rueda, #Germán Alcarazu, #Adil Koukouh

Fronteras : Affiche

 

Rafa est un adolescent espagnol de 14 ans presque comme les autres : il va au lycée, traine avec ses amis, sort en boite… Ibrahim, lui, a une vie légèrement plus compliquée. Marocain, il est illégal sur le territoire et vient d’apprendre qu’il sera expulsé dans quelques jours. Leur rencontre, un soir dans un club, va changer leur destin. Rafa va tout faire pour aider Ibrahim à rester en Espagne.

 

Passage à l'âge adulte, découverte de l'homosexualité...Tout cela n'est pas nouveau au cinéma. André Téchiné nous en a très joliment parlé récemment (Quand on a 17 ans). Ici on rajoute la crise sociale, les migrants et donc, bien sûr, racisme et homophobie. Tout ceci bien mélangé nous donne quand même pas mal de clichés. Mais aussi de très belles scènes et même de magnifiques. Mais l'ensemble reste un peu trop en surface pour moi. Même si une certaine épaisseur grandit au fur et à mesure que le suspens augmente, nous amenenant sur un dénouement prévisible mais poignant. La mise en scène de Mikel Rueda n'a rien de transcendant même si elle se veut originale et stylisée. Le récit éclaté n'apporte pas grand chose, surtout nous perdre un peu au début, mais on s'y fait. L’interprétation est de qualité. German Alcazaru et Adil Koukouh trouvent là leurs premiers rôles au cinéma et s'en sortent magnifiquement. Mais malgré ses défauts, Fronteras est un joli film, pas inoubliable, un peu maladroit, mais pudique et touchant. Une (première) histoire d'amour forte et cruelle, de celles qu'on oublie jamais. Un beau moment tout de même donc...


 
Fronteras
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :