A Bigger Splash

par ffred  -  6 Avril 2016, 08:16  -  #2016, #Italie, #Drame, #4*, #Luca Guadagnino, #Tilda Swinton, #Ralph Fiennes, #Matthias Schoenaerts, #Dakota Johnson, #Aurore Clément

Afficher l'image d'origine

 

On ne touche pas aux mythes. On ne touche pas à Romy. On ne fait pas de remakes de films cultes comme La piscine. Et pourtant, Luca Guadagnino s'en sort bien (même si, pour être franc, on ne voit pas vraiment l'utilité de la chose). On est forcément méfiant à l'annonce du projet et encore plus au début de la projection. Mais fort de son succès avec Amore, son dernier film (et le meilleur de 2010), le réalisateur italien balaie nos doutes assez vite. Il réussit même l'exploit de nous faire oublier l'original (ce qu'il faut, de toute façon, absolument faire). Il revisite tout cela de manière plutôt rock'n'roll (Marianne est devenue une rock star planétaire, mais elle est muette...). C'est à la fois neuf, original, totalement remis au goût du jour et à la fois rassurant. Car l'histoire, sur le fond, reste la même. Le quatuor ne change pas, même passés, mêmes failles, mêmes déchirures, même drame. Même suspens, même tension, même plaisir pour nous, même si on connait tout cela par cœur. Les acteurs de l'époque, beaux, célèbres, talentueux, sont remplacés par des pointures d'aujourd'hui. Même si Tilda Swinton n'a rien de comparable avec Romy Schneider (sauf le fait d'être une très grande actrice). Pas mieux entre Matthias Schoenaerts et Alain Delon (de l'époque) si ce n'est un certain charisme, Maurice Ronet et Ralph Fiennes (excellent) ou Jane Birkin et Dakota Johnson (surprenante et bien plus convaincante que dans 50 nuances de Grey). Si la mise en scène de Guadagnino n'est pas aussi virtuose que pour Amore, elle n'en reste pas moins rythmée et très agréable. On passera sur la photo, pas très belle, et un scénario parfois hasardeux (les migrants), sans que cela n'entache la bonne impression que, finalement, on peut avoir de cette relecture et réactualisation du film de Jacques Deray. On replonge donc avec un certain bonheur dans cette piscine, si différente et si identique à la fois. En grande partie grâce à un casting formidable mais aussi à un talentueux réalisateur qui nous surprend une fois de plus (alors qu'il était très attendu au tournant). Une fois n'est pas coutume, on dira donc que ce remake est plutôt réussi...

A Bigger Splash