Dans la maison

par ffred  -  10 Octobre 2012, 04:53  -  #2012, #François Ozon, #Denis Ménochet, #Fabrice Luchini, #Kristin Scott Thomas, #Emmanuelle Seigner, #Drame France, #3.5*, #Jean-François Balmer

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/17/25/20133111.jpg http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/17/25/20254559.jpg

 

Les films de François Ozon font toujours plus ou moins l'évènement. En tout cas, ils sont tous singuliers et chaque nouvel opus est très différent du précédent. Après le succès de Potiche il y a deux ans, il revient vers un genre plus intellectuel et plus intimiste à l'image de Swimming Pool ou de Sous le sable. Même si on tire ici vers une comédie dramatique intrigante et grinçante. Un prof de français et son élève se livrent à un petit jeu pervers et dérangeant. On se demande d'abord qui manipule qui, avant de se rendre compte que cela va définitivement tourné. C'est alors l'arroseur arrosé et on s'interroge presque au final de savoir si tout a vraiment existé ou n'a été que pure invention de la part du jeune homme. Le scénario de Ozon est construit comme un thriller qui nous scotche à l'intrigue en imposant un suspens psychologique haletant. Certains se plaignent déjà d'une fin ratée mais elle me semble toute logique. La mise en scène mélange habillement les scènes du présent et les scènes narrées par les rédactions de «l'aprenant». Les images et la musique (de Philippe Rombi compositeur attitré du réalisateur depuis Sous le sable) sont magnifiques. Un rôle en or pour Fabrice Luchini très à l'aise dans ce genre de prestation. Face à lui le jeune débutant Ernst Umhauer tient parfaitement la distance, même s'il fronce parfois un peu trop les sourcils. Kristin Scott Thomas et Emmanuelle Seigner sont superbes, Denis Ménochet bien beauf comme il faut et Bastien Ughetto est très convaincant pour son premier film. La direction d'acteur de Ozon fait donc toujours des merveilles. On regrettera peut être un certain manque d'effet dramatique et une vraie émotion, un peu plus d'épaisseur quoi. Mais cela ne gâche en rien le plaisir que l'on prend devant cette histoire trouble. Et devant ce nouveau François Ozon tout de même très réussi. Si ce n'est sans doute pas là son meilleur film, une fois de plus il ne déçoit pas : c'est élégant, bien écrit, bien mis en scène et bien interprété. Troublant et prenant (et drôle aussi), on passe un très bon moment...

 

3 étoiles et demi

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/17/25/20254560.jpg

Bob Morane 17/10/2012 16:41

J'ai beaucoup aimé mais sur la fin je me suis senti un peu perdu entre fantasme et réalité.

ffred 24/10/2012 22:42



C'est le but recherché je pense...



Christophe 11/10/2012 23:02

Un bon supsense hitchcockien (j'ai toujours l'impression de metttre un "c en trop" dans son nom :) ) sur le voyeurisme. Un scénario qui perturbe, car flottant sans cesse entre fantamse et réalité.
Les acteurs sont tous bon. Cela ne manque pas d'humour (Luchini "assom" par Voyage au bout de la nuit !). Manque peut- être, comme tu le notes, un peu d'émotion... Mais sinon, c'est tout bon :)

dasola 10/10/2012 11:53

Bonjour Ffred, je compte bien y aller demain. Rien que pour Luchini, je me réjouis d'avance. Bonne journée.