La Promesse d'une vie

par ffred  -  22 Avril 2015, 05:40  -  #2015, #3.5*, #Drame, #Australie, #Russell Crowe, #Olga Kurylenko, #Jai Courtney

La Promesse d'une vie

 

1919, quatre ans après la terrible bataille des Dardanelles, dans la péninsule de Gallipoli. Un paysan australien, Joshua Connor se rend en Turquie à la recherche de ses trois fils portés disparus. Malgré les barrages de la bureaucratie militaire, sa détermination ne fléchit pas...

 

La Promesse d'une vie : Photo Olga Kurylenko, Russell Crowe

 

Premier film derrière la caméra pour l'acteur Russell Crowe. Franchement, je m'attendais à pas grand chose. La bande-annonce ne laissait présager rien de bon. Mais assez curieux de voir ce que pouvait nous offrir la star australienne. Au final, j'ai bien aimé. Certes, il met en scène cette histoire vraie de la première guerre mondiale de façon classique et académique. Mais c'est bien fait, il possède un certain sens de la mise en scène. Il se dégage de l'ensemble un certain souffle et une belle émotion. Les images sont magnifiques, la direction artistique est de qualité. Visuellement, on en a pour son argent. Le casting est également de qualité. Crowe interprète lui-même le rôle titre. Olga Kurylenko, toujours aussi belle, Jay Courtney, moins bovin et plus sexy que d'ordinaire et des acteurs turcs très convaincants, l'accompagnent avantageusement. On est donc là devant une fresque historique et romanesque qui ne renouvèle pas le genre mais qui se laisse regarder sans déplaisir. Le réalisateur Crowe fait tout de même ses premiers pas avec une grosse machine et surprend plutôt là où d'aucun aurait pu se vautrer lamentablement. Sans crier au génie, on peut dire que ces débuts sont assez prometteurs. On attend donc la suite avec intérêt et curiosité.

La Promesse d'une vie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :