Trance

par ffred  -  13 Mai 2013, 14:23  -  #2013, #Thriller, #UK, #James McAvoy, #Vincent Cassel, #Rosario Dawson, #Danny Boyle, #4*

Trance : Affiche

 

Commissaire-priseur expert dans les œuvres d’art, Simon se fait le complice du gang de Franck pour voler un tableau d’une valeur de plusieurs millions de dollars. Dans le feu de l’action, Simon reçoit un violent coup sur la tête. À son réveil, il n’a plus aucun souvenir de l’endroit où il a caché le tableau. Ni les menaces ni la torture ne lui feront retrouver la mémoire. Franck engage alors une spécialiste de l’hypnose pour tenter de découvrir la réponse dans les méandres de l’esprit de Simon…

 

Après les déceptions Slumdog Millionaire et 127 heures, je persiste et suis tout de même allé voir le nouveau film de Danny Boyle. Il est revenu au pays pour le tourner après son escapade hollywoodienne et le casting était alléchant, j'avais donc un mince espoir. Contre toute attente, cet espoir s'est transformé en une belle surprise. J'ai vraiment beaucoup aimé et suis quasi entré en « Trance » en étant scotché dès le départ. Certes, les tics névrosés de mise en scène vus dans ses deux précédents films sont toujours là, mais le réalisateur anglais s'est tout de même calmé. Et cela est tout aussi bien, il se focalise ainsi un peu moins sur la forme et un peu plus sur le fond. Il faut dire que le scénario (co-écrit par l'auteur des quatre premiers film de Boyle, ceci explique peut être cela...) est un brun tarabiscoté. A force de vouloir démêler le vrai du faux, le réel des fantasmes, il ne faut pas décrocher sous peine d'être complètement perdu. On navigue ainsi dans une ambiance rappelant vaguement Inception ou Effets secondaires le dernier Soderbergh. De coups de théâtre en rebondissements, on ne sait plus qui manipule qui, et on ne voit pas vraiment comment tous cela va se terminer. Le trio d'acteurs en haut de l'affiche, le français Vincent Cassel, l'anglais James McAvoy et l'américaine Rosario Dawson, est aussi éclectique que convaincant. Ils sont bien dirigés, le scénario est astucieux (voir diabolique) et la mise en scène solide et maitrisée : voilà donc un suspens parfaitement huilé et terriblement efficace. Assurément l'un des thrillers de l'année, mais il lui manquera un petit quelque chose, un grain de folie ou de perversion supplémentaire, pour en faire le meilleur. Danny Boyle remonte donc tout de même largement dans mon estime...

 

Trance
Trance
Trance
Trance
Trance

oscar (le canard) 31/05/2013 22:56

Bon ma femme m'a emmené voir ça.
Visuellement il y a des choses bien faites (certaines hypnoses p.ex.) mais il y a aussi du pompeux (en intérieurs) ou du simpliste (le braquage) ...
Pour l'intrigue je dirai que ça manque de pas grand chose pour que ce soit bien et on devine rapidement qui est bon qui est méchant, c'est pas assez flippant. En plus il y a quelques raccourcis/ellipses qui nuisent à la cohérence, en particulier les déplacements, les habillements...
Quant à cette manie du cinéma Anglais de tourner soit dans des taudis (Ken Loach & Co) soit dans des maisons d'architectes sophistiquées... c'est énervant, il n'y a pas de classe moyenne chez eux ?

pierreAfeu 15/05/2013 12:29

Moi je propose la retraite d'office !