Les Nouveaux sauvages

par ffred  -  14 Janvier 2015, 07:48  -  #2015, #3*, #Comédie, #Amérique du sud, #Espagne, #Pedro Almodovar, #Ricardo Darin, #Cannes, #Argentine, #Erica Rivas, #Leonardo Sbaraglia

Les Nouveaux sauvages

 

Vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible, les héros des Nouveaux sauvages franchissent l'étroite frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amour, le retour d'un passé refoulé, la violence enfermée dans un détail quotidien, sont autant de prétextes qui les entraînent dans un vertige où ils perdent les pédales et éprouve l'indéniable plaisir du pétage de plombs.

 

Le film à sketchs, voilà bien un genre tombé en désuétude depuis longtemps (même si Les Infidèles...). L'argentin Damian Szifron tente aujourd'hui de lui redonner ses lettres de noblesses avec ces Nouveaux Sauvages (dans la short list des films étrangers sélectionnés aux Oscar). Mais sans dire pour autant qu'il y réussit totalement. On rit tout de même bien devant ces pétages de plomb. Malheureusement, plus le film avance, plus les segments s'allongent et moins ils sont drôles. Un étrange vol commercial, l'affrontement entre deux automobilistes et une cuisinière qui n'a pas peur de la prison, sont les plus drôles (et donc les plus courts). Les trois autres trainent un peu en longueur et s'avèrent être plus (Le mariage) ou moins drôle (Le délit de fuite). Le casting regroupe toute une pléiade d'acteurs inconnus (excepté Ricardo Darin) mais tous excellents. On passe donc un bon moment en riant souvent de bon cœur (surtout au début donc), mais les sketchs sont inégaux. Ce n'est pas la comédie hilarante annoncée depuis son passage à Cannes...

Les Nouveaux sauvages
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Dom 14/01/2015 11:44

L'avion est hilarant. Ensuite c'est bien de rire avec plus de consistance dans le scénario, ne pas sombrer dans le comique au nom du comique.

dasola 14/01/2015 11:42

Bonjour ffred, j'ai vu ce film il y a plus de deux mois en avant-première et j'en garde des souvenirs: le sketch d'introduction, celui avec Ricardo Darin, et celui des deux automobilistes (scato et saignants). Les autres sont bien aussi. Pour celui du délit de fuite, je l'ai trouvé très bien et le mariage aussi. Je pense que j'irai le revoir. Bonne journée et merci pour tous tes coms.