Valentin Valentin

par ffred  -  11 Janvier 2015, 08:52  -  #2015, #3*, #Comédie France, #Pascal Thomas, #Vincent Rottiers, #Marie Gillain, #Marilou Berry, #Félix Moati, #Agathe Bonitzer, #Isabelle Candelier, #Geraldine Chaplin, #Louis-Do de Lencquesaing, #François Morel

Valentin Valentin

 

Dans ce « fenêtres sur cour» qui se déroule dans un petit immeuble parisien, tout un monde hétéroclite gravite, s'aime, s'observe sans toujours se voir. C'est là que vit Valentin, jeune homme mélancolique, charmant, partagé entre sa maîtresse au tempérament insatiable, les trois jeunes filles du cinquième étage qui tournent autour de lui, une gardienne démonstrative et une belle chinoise dont la présence dans la maison d'en-face l'intrigue et le fait rêver. A quoi pense-t-il ? Que dissimule-t-il ? Que cherche-t-il ? Valentin invite tous ses voisins à sa pendaison de crémaillère, sans se douter qu'il déclenche ainsi une spirale de violences...

 

Après plusieurs adaptations d'Agatha Christie (et un ratage : Ensemble nous allons vivre...), Pascal Thomas adapte de nouveau une romancière anglaise en la personne de Ruth Rendell (qui a également inspiré François Ozon pour son dernier film). Ils s'y sont tout de même mis à cinq pour nous pondre un scénario pas désagréable, mélangeant les genres, de la comédie romantique au thriller. C'est frais, c'est léger, c'est drôle (surtout au début). On passe un bon moment sans prise de tête. On sait dès le départ que Valentin est mort. Un petit suspens s'installe alors pour savoir qui, de tout ce petit monde, est l’assassin de ce jeune voisin unanimement apprécié. Si ce n'est pas follement passionnant pour autant, on apprécie par contre la qualité et l’éclectisme du casting. Le très discret Vincent Rottiers s'éloigne un peu des rôles de bad boys qui jalonnent sa filmographie. Il est très bien en jeune homme mystérieux toujours impeccable avec ses petites lunettes et ses foulards. Pêle-mêle on retrouve aussi Marie Gillain en maitresse nymphomane, Marilou Berry et Agathe Bonitzer en voisines désargentées et/ou amoureuses, Géraldine Chaplin (très touchante) en vielle alcoolique, François Morel et Christine Citti en concierges ou encore Arielle Domsbale, Isabelle Candelier, Christian Vadim, Félix Moati, Alexandra Stewart. L’assassin est parmi eux ! Valentin Valentin se laisse donc regarder sans problème mais sans rester inoubliable pour autant...

 

 Valentin Valentin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :