Florence Foster Jenkins

par ffred  -  20 Juillet 2016, 15:08  -  #2016, #Comédie UK, #3.5*, #Stephen Frears, #Meryl Streep, #Hugh Grant, #Rebecca Ferguson

Florence Foster Jenkins : Affiche

 

L’histoire vraie de Florence Foster Jenkins, héritière new-yorkaise et célèbre mondaine, qui n’a jamais renoncé à son rêve de devenir une grande cantatrice d’opéra. Si elle était convaincue d’avoir une très belle voix, tout son entourage la trouvait aussi atroce que risible. Son “mari” et imprésario, St Clair Bayfield, comédien anglais aristocratique, tenait coûte que coûte à ce que sa Florence bien-aimée n’apprenne pas la vérité. Mais lorsque Florence décide de se produire en public à Carnegie Hall en 1944, St Clair comprend qu’il s’apprête à relever le plus grand défi de sa vie...
 

Depuis que je suis la carrière de Stephen Frears (The Hit, My bautiful laundrette), sa filmographie fait régulièrement des hauts et des bas. Rarement maintenant deux bons films d'affilé comme dans les années 80/90. J'avais un peu mieux aimé The Program que Philomena. Je craignais un peu pour ce Florence Foster Jenkins. Surtout que j'avais moyennement apprécié la version française de Xavier Giannoli, sur le même sujet l'an passé. Mais voilà, un film avec Meryl Streep n'est jamais vraiment raté. Elle est ici une fois de plus prodigieuse. Un vrai régal de la voir chanter si faux (alors qu'elle chante très bien...). Hugh Grant sort de sa semi-retraite pour lui donner la réplique et il est lui aussi très bien. A leurs côtés, Simon Helberg, dans le rôle du pianiste, est hilarant. Le film est quant à lui réussi, même s'il est réalisé de façon assez académique. Plus léger et plus drôle que Marguerite, et sans doute plus proche de la véritable histoire histoire. Et nettement plus de moyens aussi. Stephen Frears tourne toujours sur un rythme digne de Woody Allen. La qualité n'est donc pas toujours au rendez-vous mais ce nouvel opus est un bon cru sans être un chef d'oeuvre. J'ai préféré sa version à celle de son collègue français. On passe un bon moment, drôle, divertissant et aussi assez émouvant. Future nouvelle, et énième, nomination aux Oscar pour la plus grande actrice actuelle...

Florence Foster Jenkins