Ghost In The Shell

par ffred  -  5 Avril 2017, 07:48  -  #2017, #Science Fiction USA, #3*, #Rupert Sanders, #Scarlett Johansson, #Juliette Binoche, #Pilou Asbæk, #Takeshi Kitano, #Michael Pitt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un futur proche, le Major est unique en son genre: humaine sauvée d’un terrible accident, son corps aux capacités cybernétiques lui permet de lutter contre les plus dangereux criminels. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler les esprits, le Major est la seule à pouvoir la combattre. Alors qu’elle s’apprête à affronter ce nouvel ennemi, elle découvre qu’on lui a menti : sa vie n’a pas été sauvée, on la lui a volée. Rien ne l’arrêtera pour comprendre son passé, trouver les responsables et les empêcher de recommencer avec d’autres.
 

Adaptation sur grand écran des célèbres films animés et du manga japonais Ghost in the shell. Je ne les ai ni lus ni vus, je ne peux donc pas comparer et dire si c’est bien adapté. J’ai trouvé cela assez classique et sans surprise pour un film de SF mais c’est plutôt bien fait. Même si la mise en scène de Rupert Sanders (Blanche-Neige et le chasseur) ne sort pas de l’ordinaire, le scénario non plus. Techniquement, c’est superbe. J’ai trouvé les effets spéciaux particulièrement réussis. L’ambiance futuriste est bien rendue, sombre et assez oppressante (et assez inquiétante au demeurant). La direction artistique dans son ensemble est très soignée. Le casting (international) aussi. Ils sont tous très convaincants, des américains Scarlett Johansson et Michael Pitt, au danois Pilou Asbæk et au japonais Kitano, en passant par notre Juliette Binoche nationale. Nouvelle participation à un blockbuster pour celle qui est déjà à l’affiche cette semaine de Telle mère, telle fille. Son rôle est un peu plus conséquent ici que dans l’horrible Godzilla. Au final, ce Ghost in the shell est un bon divertissement qui se laisse regarder sans problème mais ne sort malheureusement pas des sentiers battus des grosses super productions...

Ghost In The Shell