Que Dios Nos Perdone

par ffred  -  17 Août 2017, 20:25  -  #2017, #Thriller, #Polar, #Espagne, #Rodrigo Sorogoyen, #Antonio de la Torre, #Roberto Álamo, #5* ♥

 

Madrid, été 2011. La ville, plongée en pleine crise économique, est confrontée à l’émergence du mouvement des « indignés » et à la visite imminente du Pape Benoît XVI. C’est dans ce contexte hyper-tendu que l'improbable binôme que forment Alfaro et Velarde se retrouve en charge de l'enquête sur un serial-killer d’un genre bien particulier. Les deux inspecteurs, sous pression, sont de surcroît contraints d’agir dans la plus grande discrétion…Une course contre la montre s’engage alors, qui progressivement les révèle à eux-mêmes ; sont-ils si différents du criminel qu'ils poursuivent ?

 

Depuis La Movida, avec Almodovar et consorts, l’Espagne nous envoie régulièrement de petites perles. Une fois n’est pas coutume, c’est la bande-annonce qui m’a donné envie de voir ce film. Je m’attendais à quelque chose de très politique. En fait, pas du tout. C'est un vrai thriller, avec serial killer violent et sadique, duo de flics dépareillés, ambiance glauque. Même si c’est sur fond de crise sociale, de protestations, de manifs et de visite du pape (ce qui n’avait rien à voir…). La mise en scène est serrée, tendue. Le scénario est particulier bien écrit. Les personnages, même les « bons flics », ne sont pas spécialement aimables, et même assez détestable. Mais, d’entrée, on est pris dans une atmosphère lourde et un suspens haletant qui le restera jusqu’au dénouement (assez surprenant), après quelques coups de théâtre bien placés. L'interprétation est toute aussi magistrale. Si Antonio de la Torre n’a plus à faire preuve de son immense talent, Roberto Álamo est une vraie révélation chez nous. Très connu en Espagne, il a d’ailleurs raflé le Goya du meilleur acteur cette année pour ce rôle, au nez et à la barbe de son collègue aussi nommé. Bref, un polar noir, violent, pessimsite et poisseux comme on les aime et comme on en voit plus beaucoup malheureusement. Avec Le Caire Confidentiel l’un des meilleurs du genre vu ses dernières années. Et une nouvelle pépite venant d'un des pays européen au cinéma le plus dynamique. A voir sans hésiter donc...

 

Que Dios Nos Perdone

dasola 18/08/2017 10:10

Bonjour ffred, très bon film que je viens de chroniquer. Je vais mettre ton billet en lien. Bonne journée.

ffred 18/08/2017 10:41

Merci Dasola ! Je le lirai. Bonne journée et bon week-end à toi