Filles de joie

par ffred  -  3 Décembre 2020, 14:57  -  #2020, #Drame France, #Belgique, #4.5♥, #Frédéric Fonteyne, #Anne Paulicevich, #Sara Forestier, #Noémie Lvovsky, #Annabelle Lengronne, #Nicolas Cazalé, #Jonas Bloquet, #Sergi López

 

Pas voulu le voir en salles, à tort. Voilà un film fort, et même s'il est fictionnel, parle de situations et de personnages qui existent. Sans pathos ni misérabilisme, Frédéric Fonteyne (Une liaison pornographique), accompagné de Anne Paulicevich, dresse un portrait aussi dur qu'attachant de ces femmes françaises qui vont tous les jours en Belgique, où les bordels sont autorisés, pour se prostituer afin de joindre les deux bouts. C'est fait de manière simple mais cru, presque en style documentaire. J'ai toujours eu du mal avec Sara Forestier mais elle est une nouvelle fois, après Roubaix une lumière, très bien. Noémie Lvovsky est comme toujours parfaite, et Annabelle Lengronne une belle révélation. Les trois forment un trio détonnant. Avec aussi une belle brochette masculine qui regroupe Sergi Lopez, Jonas Bloquet et Nicolas Cazalé (un peu perdu de vue depuis Le fils de l'épicier et Mensch). Au final, un film sensible et bouleversant qui ne juge jamais, sombre mais traversé d'une belle énergie et au final d'une lueur d'espoir. Une excellente surprise pour l'un des meilleurs films de l'année. 

Filles de joie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :