Réparer les vivants

par ffred  -  23 Novembre 2016, 16:23  -  #2016, #Drame France, #3.5*, #Emmanuelle Seigner, #Anne Dorval, #Tahar Rahim, #Kool Shen, #Bouli Lanners, #Monia Chokri, #Alice Taglioni, #Karim Leklou, #Dominique Blanc, #Alice de Lencquesaing, #Finnegan Oldfield, #Théo Cholbi, #Katell Quillévéré

Réparer les vivants : Affiche

 

Tout commence au petit jour dans une mer déchaînée avec trois jeunes surfeurs. Quelques heures plus tard, sur le chemin du retour, c’est l’accident. Désormais suspendue aux machines dans un hôpital du Havre, la vie de Simon n’est plus qu’un leurre. Au même moment, à Paris, une femme attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie…
 

Troisième film de la réalisatrice Katell Quillévéré. Un poison violent et Suzanne, même s’ils étaient assez réussis, m’avaient un peu laissé sur ma faim. Même chose ici. Le film part et se finit très bien. Toutes les scènes à l'hôpital autour du jeune homme m’ont beaucoup touché. Par contre, je n’ai pas du tout accroché à l’histoire de la femme en attente d’un coeur, et de ses deux fils. J’ai donc décroché à ce moment là. La mise en scène est malgré tout sensible et rigoureuse. Peu être un peu trop clinique. Et il manque une certaine émotion que j’aurai aimé trouver. Je n’ai pas lu le livre mais il paraît que c’est bien adapté. Reste l’interprétation, formidable. De ce film chorale, je retiendrai surtout les belles prestations d’Emmanuelle Seigner, d’Anne Dorval, de la toujours parfaite Dominique Blanc, et, une fois n’est pas coutume, de Tahar Rahim. A noter une superbe photo et la très belle musique d'Alexandre Desplat. Dommage, il manque donc, à mon goût, un petit quelque chose pour en faire un grand film.

Réparer les vivants